Vidéo à Barcelone : Attentat au camion, nombreuses victimes et vraie une scène de guerre (vidéo)

Au moins treize personnes ont été tuées jeudi à Barcelone et 50 blessés, lorsqu’une camionnette a percuté la foule en plein après-midi au cours d’une « attaque terroriste » sur l’avenue la plus touristique de la capitale de la région espagnole de Catalogne (nord-est).





Le bilan de l’attaque menée sur les célèbres Ramblas est provisoirement, de 13 morts et 50 bléssés a indiqué le gouvernement catalan, Joaquim Forn, ajoutant que le bilan pourrait s’aggraver. Une source des services de secours de la ville, qui avait requis l’anonymat, avait auparavant évoqué un bilan d’au moins deux morts et d’une vingtaine de blessés. Selon une source policière, un suspect s’est retranché dans un bar de la ville et deux personnes au moins étaient recherchées, un peu plus d’une heure après que le véhicule a foncé dans la foule sur cette avenue de Barcelone qui attire de très nombreux touristes espagnols et étrangers.

« J’ai vu un homme courir vers le bas de la Rambla, poursuivi par la police, et il a laissé tomber un objet en métal noir, ça avait l’air d’un pistolet ou d’un taser », a dit à l’AFP Sergio, un témoin.

Cette attaque à l’aide d’une voiture ou d’un camion comme arme de terreur renvoie à un mode opératoire déjà utilisé lors d’attentats imputés ou revendiqués par le groupe Etat islamique à Nice, Berlin ou Londres. En début de soirée, aucun groupe n’avait revendiqué l’attaque. La zone de l’attentat a immédiatement été fermée par un cordon de sécurité et cinq ambulances et une vingtaine de véhicules de police se trouvaient sur place, a constaté le correspondant de l’AFP. Des agents repoussaient la foule au delà de la grande place de Catalunya, en criant « attaque terroriste ».

Commenter

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *