Racisme en France: Vingt heures de garde à vue pour avoir utilisé un vrai billet de 500 euros

5OOeurosUn couple a passé vingt heures en garde à vue à Douai (Nord), le 29 septembre 2014, après avoir voulu régler ses courses avec un billet de 500 euros.

Le magasin Leclerc de Douai (Nord) assure n’avoir fait qu’« appliquer les directives ». Un couple de clients guinéens a été dénoncé à la police, lundi 29 septembre, après avoir voulu payer ses courses avec un billet de 500 euros. Un fait qui lui a valu près de vingt heures de garde à vue, révèle La Voix du Nord, alors que le billet était vrai.

L’hypermarché plaide l’erreur humaine

Régler ses courses avec un billet de 500 euros, « c’est très rare », justifie la direction. « On a des détecteurs de faux billets, mais ils ne sont pas fiables à 100%. Il y avait de gros doutes sur ce billet, il est passé dans plusieurs mains et on a appelé la police. »

Le temps d’attendre l’expertise d’une banque, le couple a été contraint de passer la nuit en garde à vue, avant d’être relâché mardi matin et de retrouver son billet. Dans La Voix du Nord, la direction de l’hypermarché, elle, se défend de tout délit de faciès ou excès de zèle : « On avait des soupçons sur le billet, pas sur les clients. On a 1 200 000 passages en caisse par an, dans 99 % des cas, on ne se trompe pas. Là, on a fait confiance à l’humain. Or, dès qu’il y a de l’humain, il peut y avoir de l’erreur. On comprend que ça n’a pas dû être agréable, c’est sûr, mais on n’a fait qu’appliquer les directives. »

Source: francetvinfo.fr

Commenter

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *