Premier médecin français décédé du Covid-19 à Lille.

Le Coronavirus fait aussi des victimes parmi les soignants. Dans la soirée du samedi 21 mars, Jean-Jacques Razafindranazy, médecin urgentiste au centre hospitalier de Compiègne (Oise) est décédé à Lille, frappé par le Covid-19. Dans un message sur Facebook, sa famille rappelle que «passionné par son travail, il n’a pas pris sa retraite ». Elle précise : « Il est parti trop vite à cause du coronavirus. Un grand merci aux soignants de l’hôpital de Lille. »

Âgé de 67 ans, le docteur Razafindranazy, avait pris en charge les premiers patients atteints du coronavirus dans un département qui a connu les premiers cas. «Il a été hospitalisé dans le service réanimation de Lille dans la première semaine de l’épidémie », précise Philippe Marini, maire de Compiègne qui a salué les professionnels de santé qui ont fait « beaucoup plus que leur métier. ».

On ne sait pas combien de médecins sont malades

« C’est à ma connaissance (…) la première situation qui a frappé un médecin hospitalier», a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Pourtant, selon le Dr. Philippe Chazelle, président de l’Union des médecins libéraux des Hauts-de-France (URPS), « il y a bien des soignants et singulièrement des médecins qui sont malades actuellement du Covid-19 dans la région. On ne sait pas combien exactemen

Commenter

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *