Mennel la musulmane Lynchée par les médias risque d’être virée de Voice.

En accrochant merveilleusement bien la lumière, revêtue de son turban soyeux qui en fait la première candidate voilée de The Voice, on pouvait craindre que le charisme et le talent de Mennel, ainsi que le choix de sa chanson “Hallelujah” de Léonard Cohen, soient éclipsés par une énième controverse anti-voile, passionnelle et rugissante…

Mais de là à penser que cette graine de star paierait le prix fort pour avoir subjugué le jury du télé-crochet de TF1, reléguée au rang d’étoile filante sous l’opprobre général, il y avait un pas que l’on n’aurait pas osé franchir sur ce… tremplin de la gloire.

Exhumés opportunément par ses farouches détracteurs de la fachosphère, qui la traitent “d’islamiste” avec un art consommé de la diabolisation, les tweets postés par Mennel en 2016, dans le sillage des attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray, ont fait couler beaucoup d’encre en l’espace de quelques jours, choquant particulièrement l’association de victimes “Promenade des anges : 14 juillet 2016”, et pourraient sonner le glas de son aventure musicale.

« Nous avons découvert les messages dimanche, comme le grand public. Nous avons alors voulu étudier la situation intelligemment et ne pas prendre de décisions précipitées sans avoir tous les éléments », a déclaré la direction de TF1 à Télé Loisirs, ajoutant : « Nous ne pouvons pas garder dans le programme une personne qui tient des propos contre la loi de la République ».

Le sort de Mennel semble donc scellé et son ode à la France qu’elle entonne avec force, en assurant que ses tweets, sortis de leur contexte, étaient l’expression de sa colère contre le terrorisme, n’y changera rien. Elle n’adoucira pas les mœurs.

Commenter

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *